TCHAD : GREVE GENERALISEE : LE PAYS ENCORE PARALYSE POUR TROIS SEMAINES

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

Le gouvernement et les syndicats se sont retrouvés plus de trois fois déjà au niveau du Comité national de dialogue social (CNDS) pour éplucher

 

Les centrales syndicales du Tchad, réunies le weekend passé à N'Djamena en assemblée générale, ont décidé de prolonger la grève générale. Une nouvelle trêve de trois semaines qui ira jusqu' au 6 mars 2017.

Bianca Fatou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'annonce de la prorogation de la grève générale a été faite par les centrales syndicales elles-mêmes dont l'Union nationale des syndicats du Tchad (UST), le Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (Synecs) et la Confédération indépendante des syndicats du Tchad (CIST). Les responsables de ces organisations indiquent que cette décision de repousser l'arrêt de travail marque la volonté de la plateforme de donner la chance aux négociations entamées depuis quelques temps.

Le gouvernement et les syndicats se sont retrouvés plus de trois fois déjà au niveau du Comité national de dialogue social (CNDS) pour éplucher les différents points de revendication. Gouna Vaïna secrétaire général de l'UST a indiqué qu'il y a eu une évolution dans les points de revendication. Pour lui, les centrales syndicales préféraient laisser une marge au gouvernement pour examiner la nécessité d'appliquer la nouvelle loi régissant la grève dans la fonction publique.

Pour lui, les centrales syndicales préféraient laisser une marge au gouvernement pour examiner la nécessité d'appliquer la nouvelle loi régissant la grève dans la fonction publique.