KENYA: EXAMEN ANAL POUR JUGER LES HOMOSEXUELS

Écrit par Afrik-Inform. Publié dans Société

L'homosexualité est illégale au Kenya et peut être punie de 14 années d'emprisonnement...

La justice kenyane vient de prescrire l'examen anal pour juger de l'homosexualité des hommes.

Par HABIB HASSANA

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un tribunal kenyan vient de rejeter la requête de deux hommes poursuivis pour homosexualité. Les enquêteurs de police qui les soupçonnaient d'homosexualité ont décidé de procéder à un examen anal par le biais d'un médecin pour confirmer que les deux hommes entretiennent des relations homosexuelles. Les accusés ont rejeté ce procédé, amenant les fonctionnaires de police à se tourner vers le juge pour les y contraindre. Le juge Anyara Emukule du tribunal de Mombassa a estimé "qu'il n'existe aucun autre moyen qu'une analyse anale pour que des preuves de leur homosexualité soit obtenues".

En effet, l'homosexualité est illégale au Kenya et peut être punie de 14 années d'emprisonnement. Les attaques contre les homosexuels et les lesbiennes violés pour les "guérir" sont de plus en plus nombreuses dans ce pays. Les organismes de défense des gays et lesbiennes sont montées au créneau, décrivant cet examen anal comme "humiliant".