BURUNDI-ÉMANCIPATION : PREMIER PAYS AFRICAIN A SE RETIRER OFFICIELLEMENT DE LA CPI.

 

Des leaders africains arrachent de plus en plus leur indépendance.  Le dernier en date, Ce vendredi  27 Octobre 2017,le Burundi vient de sortir de la Cour Pénale Internationale.      

Par Dalvarice Ngoudjou Journaliste/Géostratège

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 C’est le tout premier pays africain à quitter  officiellement la Cour Pénale Internationale, un an après avoir notifié  à l’ONU, son départ  de cette institution judiciaire.

Dès l’annonce de cette confirmation de retrait, du Burundi de la CPI, le ministre burundais de la justice, Aimée Laurentine Kanyana s’est réjouie en ces termes  “ C’est une grande réussite pour le renforcement de la souveraineté du pays ».

A lire...AFRIQUE : LE BURUNDI MENACE DE QUITTER LA CPI QUI EXIGE UNE ENQUÊTE POUR CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ

Les autorités de ce pays  d'Afrique de l'Est ont accusé la CPI  avec de nombreux exemples et preuves à l’appuie, de ne cibler que les dirigeants  africains.

La CPI compte 122 États-membres dont 34 pays africains. Ainsi les pays africains ne constituent que 26% environs des membres de la CPI,  très curieusement presque 99%  des enquêtes ne concernent que les dirigeants africains.

A lire... BURUNDI-POLITIQUE:UN PROCHE CONSEILLER DU PRESIDENT ECHAPPE A UN ATTENTAT APRES LA SORTIE DU PAYS DE LA CPI