GAMBIE: LES PARTISANS DE JAMMEH SE RÉUNISSENT DANS SON VILLAGE POUR PLANIFIER UN PLAN DE RECONQUÊTE DU POUVOIR.

 

 Peu à peu les partisans de l’ancien président gambien YAHYA JAMMEH semblent prendre courage et ne se laissent plus intimider par la répression féroce du nouveau pouvoir de Banjul mené par ADAMA BARROW.

Dalvarice Ngoudjou Journaliste / Géostratége

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réunis ce samedi 20 mai, au sein du complexe présidentiel de son village natal à KANILAl, plus de 300 supporters du président JAMMEH ont clairement affichés leur objectifs .Outre la célébration des sièges qu’ils ont glané au parlement, lors des dernières élections législatives, ce meeting avait pour principal but de parler de la reconstruction et la consolidation de l’APRC, parti de l’ancien homme fort de Gambie YAHYA JAMMEH refugié depuis quelques mois déjà en Guinée Équatoriale.

A lire...GAMBIE : DES ANCIENS OFFICIERS SOUPÇONNÉS DE PRÉPARER UN COUP D’ETAT CONTRE ADAMA BARROW

Bien que les posters géants, les t-shirts et les pagnes soient partout, et son nom dans toutes les bouches à Kanilai, l’absence de leur leader se fait très remarquée. Beaucoup affirment qu’« ils se sentent orphelins depuis le départ de l'ancien président YAHYA JAMMEH » Pourquoi cette nostalgie de YAHYA JAMMEH, dont une bonne partie de la presse occidentale taxe de « dictateur sanguinaire » ?

A lire...GAMBIE: ADAMA BARROW ORDONNE UN MANDAT D\'ARRÊT INTERNATIONAL CONTRE DEUX PROCHES DE YAHYA JAMMEH.

Un jeune lors de ce meeting de relance répond, « on lui faisait confiance, il était l’homme qui aidait les jeunes, c’était l’homme qui aidait nos mères, c’était l’homme qui aidait les Gambiens ». L’un des députés du parti de YAHYA JAMMEH au nouveau parlement, MUSA AMUL NYASSI n’est pas passé par quatre chemins pour affirmer que le prochain challenge de l’APRC est de remporter un nombre maximal de sièges aux élections locales qui se profile déjà à l’horizon et qui se tiendront en 2018.

A lire...GAMBIE : ADAMA BARROW ORDONNE LA FERMETURE IMMÉDIATE DU JOURNAL DE L’ANCIEN PRÉSIDENT JAMMEH.

Les frustrations générées par la chasse aux sorcières lancées par ADAMA BARROW joueraient en leur faveur.

 

0
0
0
s2sdefault