DIPLOMATIE : LA MAURITANIE ET L’ARABIE SAOUDITE SIGNENT SECRETEMENT UN ACCORD DE DEFENSE

On l’a appris ce mercredi 04 janvier 2017 d’une source chinoise très introduite à Nouakchott. La Mauritanie et l’Arabie Saoudite ont négocié dans un secret des plus absolus des accords de défense liant les 2 nations.

Dalvarice Ngoudjou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ce document négocié et signé dans le secret à Nouakchott par le ministre mauritanien de la Défense Mamadou Bathia Diallo et le vice-ministre saoudien de la Défense, Mohammed ben Abdallah al-Ayech porte sur "la formation militaire et l'échange d'informations sécuritaires". Il concerne aussi "l'appui logistique, l'échange des visites et des expériences ainsi que sur les prestations médicales militaires", selon un officiel mauritanien, qui ne donne pas plus de détails sur son contenu.

Lire aussi ACCORDS DE PARTENARIATS ÉCONOMIQUES : L'INSECURITE ET LE TRAFIC DE DROGUE AUX PORTES DU CAMEROUN.

Des sources proches de la présidence mauritanienne sollicitée par Afrik-inform.com n'ont pas souhaité faire de commentaires sur le contenu de cet accord.

Cependant, la plupart des observateurs voient dans ce rapprochement militaire entre Ryad et Nouakchott, un renforcement de la coalition d'Etats sunnites à la tête de laquelle, l'Arabie Saoudite ambitionne de contrer le retour et l'influence de l'Iran chiite sur la scène internationale.

Et le but ultime des saoudiens serait de poser les jalons pour infléchir la position de la Mauritanie qui, contrairement au Sénégal, a toujours refusé d’envoyer de contingent militaire pour appuyer l'Arabie saoudite dans sa guerre contre les au Yémen.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz s'est toujours contenté d'assurer les saoudiens, du bout des lèvres, de son soutien.

Lire aussi AFRIQUE, ZIMBABWE, INSÉCURITÉ AU SOMMET DE L'ÉTAT, LA VIE DU PRÉSIDENT EN DANGER