Cameroun: Paul Biya Président par essence

 

Animé dès son jeune âge par la justice et l’amour du prochain, l’actuel président de la République du Cameroun était visiblement né pour présider aux destinées du peuple camerounais. Biographie, portrait, parcours administratif, distinctions honorifiques et situation familiale d’un homme hors du commun.

Par Patrick Clément Oyieh

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paul Biya est né le 13 février 1933 à Mvomeka’a dans l’arrondissement de Meyomessala, département du Dja-et-Lobo, province du Sud. Fils de Etienne Mvondo Assam et de Anastasie Eyenga Elle. Il entame ses études à l’Ecole Catholique de Nden où il obtient le CEPE en juin 1948, puis au pré-séminaire Saint Tharcissius à Edéa (1948- 1950) ; au Petit Séminaire d’Akono (1950-1954). Il achève ses études secondaires en juin 1956 au Lycée Général Leclerc avec l’obtention du Baccalauréat, série Philosophie. Les portes du supérieur lui sont alors ouvertes.
 
Destination la France. Sa formation académique est essentiellement juridique, avec de nombreux diplômes à la clef. Licence en Droit publique (1960) ; Diplôme de l’Institut d’études politiques (1961); Diplôme de l’Institut des Hautes études d’Outre-Mer (1962) ; Diplôme d’Etudes supérieures en Droit public (1963). A cette époque là, un tel parcours académique déroulait à coup sûr au jeune cadre africain, un tapis de velours pour intégrer la haute administration de son pays.

Riche carrière administrative

Paul Biya sera happé par le destin. Commence alors une longue, brillante et riche carrière professionnelle dans l’administration camerounaise, occupant tout ou presque, les postes clés de responsabilité au sein de l’appareil étatique. Octobre 1962 : Chargé de Mission à la Présidence de la République. Janvier 1964 : Directeur du Cabinet du Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Culture. Juillet 1965 : Secrétaire Général au Ministère de l’Education Nationale. Juillet 1965 : Secrétaire Général au Ministère de l’Education Nationale, de la jeunesse et de la Culture. Décembre 1967 : Directeur du Cabinet Civil du Président de la République. Janvier 1968 : Secrétaire Général de la Présidence de la République, cumulativement avec les fonctions de Directeur du Cabinet Civil. Août 1968 : Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République. Juin 1970 : Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République. Juillet 1972 : reconduit Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République. Juin 1975 : nommé Premier Ministre de la République Unie du Cameroun. Juin 1979 et juillet 1980 : confirmé Premier Ministre de la République Unie du Cameroun, en vertu des nouvelles dispositions constitutionnelles faisant du titulaire de ce poste, le successeur constitutionnel du Président de la République en cas de décès, démission ou empêchement définitif constaté par la Cour suprême.

Parcours politique exceptionnel

Membre du Bureau Politique et du Comité Central de l’Union Nationale Camerounaise (UNC) depuis le 2e Congrès Ordinaire du Parti en février 1975 à Douala et Vice-Président du Comité Central de l’UNC après le Congrès de Bafoussam en février 1980. Par le jeu républicain des mécanismes constitutionnels, Paul Biya devient le 06 novembre 1982, président de la République unie du Cameroun, suite à la démission de Monsieur Ahmadou Ahidjo. Il a été élu Président National de l’UNC lors du 2ème Congrès Extraordinaire du Parti, tenu à Yaoundé le 14 septembre 1983. Le 14 Janvier 1984,  le digne fils de Mvomeka’a est élu Président de la République. un an plus tard, Paul Biya est triomphalement porté à la Présidence Nationale du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc), parti actuellement au pouvoir, à l’issue du 4ème Congrès Ordinaire de l’UNC tenu du 21 au 24 Mars 1985 à Bamenda. Un congrès  qui transformait l’Unc en Rdpc. Et depuis lors, le président Paul Biya rempile régulièrement et démocratiquement au sommet de l’Etat par la voix des urnes.

Décorations

•    Grand Maître des Ordres Nationaux ;
•    Commandeur de l'Ordre National, de classe exceptionnelle (République Fédérale d'Allemagne);
•    Commandeur de l'Ordre National (Tunisie) ;
•    Grand Croix de l'Ordre National du Mérite Sénégalais ;
•    Grand Officier de la Légion d'Honneur (France);
•    Great Commander of the Medal of St-George (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord);
•    Grand Collier de l'Ordre du Ouissam Mohammadi (Royaume du Maroc);
•    Great Commander of the Order of Nigeria (République Fédérale du Nigeria);
•    Docteur Honoris Causa de l'Université du Maryland (USA);
•    Professeur Honoraire de l'Université de Beijing (République Populaire de Chine);
•    Titulaire de plusieurs décorations de divers autres pays.

A lire...CAMEROUN - POINT DE VUE: PAUL BIYA OU LE POUVOIR DES MOTS .

Situation familiale

Après le décès de sa première épouse, Madame Jeanne-Irène Biya, née Atyam, Sage-femme diplômée de l’école des Sages-femmes de Nantes en France, Paul Biya épouse son actuelle femme, Madame Chantal Biya, née Vigouroux, le 23 avril 1994. Il est père de trois enfants. A savoir : Franck Biya, Paul Biya Junior et Anastasie Brenda Biya Eyenga.
Côtés sport, celui qui préside aux destinées du peuple camerounais depuis 32 ans est un amoureux du sport. Paul Biya aime bien faire du vélo, du jogging ou de la marche lorsque le temps le lui permet.


  A lire...CAMEROUN,PAUL BIYA: L'ART DE RÉGNER ET DE GOUVERNER.